Sahel 2018

Camion

le depart

Le convoi a quitté VERFEIL le lundi 9 juillet 2018, à 9 heures, en présence de nombreux amis, après la bénédiction traditionnelle par le Père Arthur de Leffe, Curé Doyen.

L‘entrée au Maroc, ralentie par les formalités administratives et douanières, s’est effectuée par le port de Tanger Med le 13 juillet 2018 en fin de journée.

Abarou 2018 7

REMISE DE MATERIELS a l’UNION NATIONALE DES FEMMES du MAROC

Le convoi est arrivé à Khouribga, au siège de l’association bénéficiaire, le 14 juillet 2018 où le déchargement a eu lieu.

Les 40 m³ de produits et matériels divers remis à l’Union Nationale des Femmes du MAROC étaient constitués de:

Abarou 2018 17
Le déchargement
Abarou 2018 18
La prise en compte des PC
Abarou 2018 19
Le bureau de l’association

Les divers matériels remis gracieusement à l’Union des femmes du Maroc provenant exclusivement de dons et non destinés à la vente, avec l’accord des Services du Ministère de la Santé Marocain, avaient bénéficié de l’exonération des droits de douane à l’entrée au Royaume du Maroc.

Le déchargement de la totalité des matériels effectué, le convoi a repris la route vers OUNAGHA via Marrakech. IL est arrivé au douar Abarou le 15 juillet 2018 où le regroupement avec les bénévoles venus en avion s’est opéré.

LA REHABILITATION DE L’ECOLE DU DOUAR ABAROU - COMMUNE RURALE d’OUNAGHA.

L’état des lieux :

Le douar ABAROU est constitué par un habitat très dispersé situé à 8 kilomètres d’OUNAGHA Il est desservi par une piste cassante. L’école est implantée dans le bled, près d’un point d’eau avec pour voisin une mosquée et une seule maison d’habitation. L’école est entourée d’un mur d’enceinte. L’école compte 97 enfants à l’effectif. Les enfants viennent à l’école à pieds, car il n’y a aucun ramassage scolaire. Ils viennent d’habitations situées dans un rayon de 4 ou 5 kilomètres.

Abarou 2018 46

Les toits des deux préfabriqués qui abritent chacun une classe sont en très mauvais état, l’un est à refaire entièrement. En raison du mauvais état du toit et du plafond du deuxième préfabriqué, la salle de classe n’est plus utilisée depuis près d’un an.

En 2018, 84 élèves, filles et garçons, étaient inscrits à cette école.

L’école est composée de 5 bâtiments :

  • 2 préfabriqués abritant chacun une classe
  • 1 bâtiment en dur en très bon état, qui abrite une classe et également le bureau du Directeur
  • 1 bâtiment à usage de cantine
  • 1 bâtiment, en très mauvais état, désaffecté dans lequel est installé un local mis à la disposition du gardien
Abarou 2018 24
Les 2 préfabriqués à restaurer

L’école est reliée au réseau électrique. Il y a un compteur mais aucune salle de classe ne bénéfice de l’éclairage électrique. Le réseau électrique intérieur est inexistant. L’école dispose d’un point d’eau constitué par un seul robinet, situé près du portail d’enceinte.L’école est totalement dépourvue de toilettes. Pour satisfaire leurs besoins, les élèves sont contraints de franchir le mur d’enceinte et d’aller dans la nature. L’absence de toilettes est l’une des causes de l’absentéisme des filles dans les écoles du bled.

Les Travaux à réaliser :

Les travaux à réaliser sont importants. Ils concernaient notamment:

Abarou 2018 22
le toit du 1er préfabriqué
  • Le toit en plaques de fibrociment du 1er préfabriqué est à restaurer pour le rendre imperméable à la pluie
  • Le toit du 2ème préfabriqué (64 m2), en plaques de tôle acier est à refaire entièrement. Toutes les plaques étaient à changer
  • Le plafond de la salle de classe du 2èe préfabriqué est à remettre en état
  • L’installation électrique des 3 salles de classe, du bureau du Directeur, de la salle à usage cantine le toit du 1er préfabriqué et du local du gardien
  • L’installation électrique des 3 salles de classe, du bureau du Directeur, de la salle à usage cantine le toit du 1er préfabriqué et du local du gardien
  • Les façades des deux préfabriqués sont à repeindre entièrement
  • Raccorder les toilettes au point d’eau situé près de l’entrée car, en prévision de la remise en état de cette école, en raison de l’absence de toilettes qui est une cause de l’absentéisme des fillettes à l’école, l’association Les Camions de l’Espoir a fait construire 2 blocs toilettes séparés, l’un pour les fillettes l’autre pour les garçons
Abarou 2018 27
L’état du plafond du 2ème préfabriqué

Dès leur arrivée sur le site, les 13 bénévoles adultes, ont installés leur bivouac dans l’enceinte de l’école et se sont mis au travail.

L’équipe « peinture » s’est attaquée aux façades. Mêmes les plus petits ont apporté leur contribution à cette rénovation !

Abarou 2018 32
Le déchargement
Abarou 2018 42
La prise en compte des PC

L’électricien s’est lui aussi ingénié à équiper toutes les salles et bureau de cette école

Abarou 2018 50

L’équipe «toit » s’est aussitôt attaquée à la démolition du toit du 2eme préfabriqué et, sur une charpente en très bon état, mettre en place une couverture de qualité.

Pour la réfection de la couverture en plaques de fibrociment du toit du 1er préfabriqué, l’association a loué, au tarif en vigueur, les services de deux ouvriers spécialisés de la S.A.R.L. Monty Service.

Abarou 2018 42
L’électricien dans ses oeuvres
Abarou 2018 58
La nouvelle toiture
Abarou 2018 69 Abarou 2018 70

Ces deux ouvriers, en 3 jours, avec le matériel et les produits adaptés ont remis ce toit en parfait état.

Les bénévoles des « Camions de l’Espoir, ont tenu leur pari. Dans le délai imparti, une semaine, les travaux étaient terminés. Les deux préfabriqués étaient remis en état et chacune des deux classes étaient redevenues opérationnelles.

Abarou 2018 24
Les préfabriqués : AVANT
Abarou 2018 86
Les préfabriqués : APRES
Abarou 2018 61

Dans chaque école, au MAROC, le matin, avant de rentrer en classe, les élèves rassemblés au pied du mât en haut duquel flotte le drapeau marocain chantent le refrain de leur hymne national.

Les « Camions de l’Espoir » n’ont pas oublié de remettre le mât en état et de remplacer l’emblème déchiré.

Une plaque rappelant la remise en état de cette école, par les Camions de l’Espoir grâce à la participation financière de leurs soutiens a été apposée sur la façade de l’école.

Abarou 2018 59

La réception des travaux a donné lieu à une très sympathique manifestation. Lors du traditionnel "pot de l’amitié" offert par les Camions de l’Espoir, autour de la Présidente de la Commune (le Maire) et du Représentant du Gouverneur et du Caïd, se pressaient les habitants du douar ainsi que 55 enfants, élèves de cette école qui avaient marché des kilomètres sur la piste pour venir « voir » leur école rénovée par les « Français » avec l’électricité et des toilettes.

Abarou 2018 94
La salle de classe rénovée réoccupée par les élèves
Abarou 2018 84
Les toilettes avec miroir et lavabo
Abarou 2018 87
La photo de groupe avec les bénévoles et une partie des enfants scolarisés à l’école du douar ABAROU

Pendant toute la durée de leur action au douar ABAROU, les bénévoles ont pu apprécier l’hospitalité marocaine. Dans cette région pauvre, au sol ingrat, où la vie est dure, les habitants du douar n’ont jamais manqué, chaque jour, de venir offrir le thé, le pain et l’huile d’argan aux bénévoles qui travaillaient.

Il convient également de préciser que les bénévoles qui participent à ces opérations de solidarité versent, pour la durée de l’opération une participation de 200€ qui couvre les frais d’intendance. Comme l’hébergement se fait en bivouac sur les aires d’autoroutes durant le trajet et en plein air durant les travaux, c’est ainsi que l’intégralité des dons faits à l’association Les Camions de l’Espoir est consacrée aux frais de roulage pour assurer la remise gracieuse des matériels destinés aux handicapés et à laréhabilitation d’une école dans le Sud Marocain, en pays Berbère.

Le 22 juillet 2018, leur mission accomplie, Les Camions de l’Espoir ont quitté le douar ABAROU et repris la route du retour. Ils étaient de retour à VERFEIL le 26 juillet 2018 en fin d’après-midi.

Les bénévoles sont rentrés certes fatigués mais largement récompensés par le bonheur, par la joie, qu’ils auront vu briller dans les yeux des élèves de l’école du Douar ABAROU le jour de la réception de leur école rénovée.

Abarou 2018 97

DERNIERE MINUTE

Le 2 septembre 2018, au soir de la rentrée des classes, Madame la Présidente (Maire) de la Commune d’OUNAGHA nous a fait savoir que cette année l’école du douar ABROU avait accueilli 97 élèves pour 84 l’an passé dont 45 garçons et 52 filles... Etait-ce l’effet toilettes ?