Histoire des camions

Camion

En 1984, les pays du Sahel notamment la MAURITANIE, le nord SENEGAL le MALI et le NIGER subissaient depuis 7 années les effets d’une sècheresse sans précédent. Cette sécheresse avait engendré une situation catastrophique pour les populations de ces Pays.

En septembre 1984, sur une idée du Cardinal LUSTIGER, R.T.L. et F.R.3 avec le soutien de l’U.N.I.C.E.F. ont lancé une vaste action de solidarité qui a abouti à la collecte de 81 millions de francs soit quelques 13 millions d’Euros.

Grâce aux fonds recueillis R.T.L. et FR3 ont organisé une opération en faveur de ces populations du SAHEL, ce fut « SAHEL 84 ». Le 27 octobre 1984, c’est un convoi de 45 camions et véhicules légers chargés de plus de 500 tonnes de matériels et de denrées alimentaires, qui a embarqué à bord d’un ferry à SAINT MALO pour le port de NOUHADIBOU en MAURITANIE.

Le convoi de NOUHADIBOU à AGADES a traversé le désert du Sahara, d’Ouest en Est sur quelques 3000 kilomètres, déposant au passage matériels et denrées aux populations affamées notamment en MAURITANIE, Nord SENEGAL, MALI et NIGER...

A BASSIKOUNOU, petite localité Mauritanienne à la frontière du MALI, à plus de 1000 kilomètres de NOUAKCHOT, la population particulièrement touchée par la famine avait accordé un accueil inoubliable pour les participants de cette opération de solidarité. Plusieurs centaines de femmes, vêtues de noir, plusieurs centaines d’enfants ont couru au devant des camions en poussant des cris de joie et les « youyous » traditionnels dans ces pays.

Un accueil inoubliable que les membres du convoi, Raymond DEMATTEIS l’actuel Président en faisait partie, en qualité de chauffeur, n’oublierons JAMAIS.

Le périple du convoi était couvert par R.T.L. qui, chaque soir, montait une station. Le reportage de cette arrivée était assuré par Max MEYNIER, reporter à R.T.L., connu pour sa célèbre émission « Les Routiers sont sympas » qui s’est exclamé au micro, devant la liesse de cette foule « Une foule en délire accueille les « Camions de l’Espoir » ... !

A leur retour à PARIS, l’opération « SAHEL 84 » terminée, les organisateurs et quelques membres de l’expédition, dont Raymond DEMATTEIS et Danielle ROCHAT, ont décidé de créer une association pour poursuivre une action en faveur des populations du SAHEL.

L’association a été créée en Août 1985. Avec l’accord de Max MEYNIER, en souvenir des mots prononcés à BASSIKOUNOU, elle prenait le nom «Les Camions de l’Espoir », dont la marque et le logo sont déposés à l’I.N.P.I.